L’arrêt du jour #292 Qui va payer la formation de naturopathe ?

L'arrêt du jour #292 Qui va payer la formation de naturopathe

C’est l’histoire d’une chômeuse « professionnelle »…

Après 5 mois de formation professionnelle pour devenir naturopathe, une femme au chômage et inscrite à Pôle Emploi stoppe sa formation et résilie le contrat pour raisons personnelles, en laissant un solde impayé… que lui réclame la société de formation…

L’objet du litige

« Trop tard », observe la chômeuse qui rappelle qu’elle est une « consommatrice » et non une « professionnelle » : la société avait donc 2 ans pour lui réclamer le solde impayé. Or, elle a résilié son contrat depuis plus longtemps… « Non », conteste la société : la chômeuse a conclu un contrat ayant une finalité professionnelle (devenir naturopathe). Pour elle, cela justifie que la chômeuse soit considérée comme une « professionnelle », ce qui rend sa demande de paiement parfaitement valable…

Le verdict

Pour le juge, la chômeuse doit effectivement être considérée comme une… « professionnelle » ! Et en tant que tel, la société a donc 5 ans pour agir contre elle. Ayant ici agi en temps voulu, la chômeuse doit donc lui verser le solde impayé.

Arrêt de la Cour de cassation, 1ère chambre civile, du 9 mars 2022, n° 21-10487

En partenariat avec Weblex



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *